Ruée sur les marchés émergents

Depuis la crise des subprimes en 2007, les gens sont assez méfiants vis-à-vis du complexe système économique. De nombreuses personnes ont perdu leur confiance en leur banque et certaines sont même allées jusqu’à y retirer leur argent. D’autres ont simplement retiré leur parts des actions en bourse. A présent que les choses reviennent dans l’ordre, les gens recommencent à investir mais le font de manière plus intelligente et réfléchie. Pour limiter les risques de pertes, il est préférable de varier ses placements, aussi bien en type d’actions qu’en lieu d’investissement. Malgré toutes les bourses présentes dans le monde, les yeux de tous sont tournés vers le NYSE et Wall Street. Cependant, de plus en plus d’investisseurs décident de se tourner vers les marchés émergents. Vous pouvez, vous aussi, envisager cette possibilité.

Pourquoi se tourner vers des marchés émergents ?

Le secteur de la bourse est un secteur très risqué où la limite entre affaire du siècle et banqueroute est très mince et parfois ne tient même pas de votre ressort mais de machines et d’algorithmes qui prennent le relais des humains. C’est pour cela que, pour s’assurer une certaine sécurité, il est préférable de varier les plaisirs et de se tourner vers des pays en pleine émergence qui offrent des perspectives de développement alléchantes. Ces pays porteurs qui sont en plein développement socio-économique consomment de plus en plus ce qui fait augmenter la croissance de ces pays. Un cercle vertueux se met alors en place : plus un pays est en bonne santé économique, plus il attire les investisseurs qui vont venir s’implanter sur place. Les entreprises du secteur tertiaire (services à la personne et aux entreprises) sont naturellement celles qui s’en sortent le mieux et bénéficient de la plus grosse part du gâteau.

L’autre raison de se tourner vers ces nouveaux marchés est que chaque nation dispose de ses domaines de prédilection. En France par exemple, c’est le luxe, au Japon, c’est la technologie, en Allemagne, l’automobile … Ces savoirs-faire particuliers peuvent avoir un côté novateur insoupçonné. Les pays vers lesquels vous comptez vous tourner possèdent sans doute déjà quelques start-up auxquelles il ne manque que des fonds pour pouvoir changer la face du monde.

 

Illustration de pays émergents
Des pays autrefois considérés comme insignifiants sont à présent prisés par tout le monde

Quels sont ces pays émergents ?

Parmi les pays émergents, on retrouve les traditionnels BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) mais aussi le Corée du Sud, l’Argentine, le Vietnam, la Thaïlande et j’en passe.

Drapeaux des BRICS, les marchés émergents
Les BRICS

Il est important de varier également les marchés visés parmi les pays émergents car les BRICS sont ceux qui vont le plus vite sortir de la catégorie des pays émergents. Il ne faut pas donc se focaliser sur eux mais aussi préparer l’avenir en se positionnant sur les autres marchés. Vous avez donc l’embarras du choix mais vous ne disposez pas de beaucoup de temps car le marché est très concurrentiel et vous ne risquez de trouver que des miettes à votre arrivée. Des outils s’offrent néanmoins à vous afin de scruter les tendances et de trouver le deal qu’il faut.

Vous vous demandez peut-être dans quelle mesure est-ce que vous serez impacté par une prochaine crise financière, sachant que ces pays en développement sont très dépendants des grandes puissances financières qui risquent de vaciller. Et bien en réalité, certains pays comme la Chine ne vivent plus seulement des commandes des Etats-Unis mais leurs activités sont majoritairement à destination des autres pays en développement. Un effet domino n’est donc plus à craindre car s’il se produit quelque chose, la conséquence n’en sera que très légère pour ces marchés qui cherchent justement à devenir indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *